top of page

Publication

Rechercher

Randonnée Montagne à la Croix de Nivolet le 23 juillet 2023 (N°176)

Textes Marie-Claire B.
Photos Marie-Claire B. – Alain D. – Alain H.
Publication Pierre L.

Distance 11 km, Dénivelé 1000 m








Notre objectif du jour sera la Croix de Nivolet (1547m) dans le massif des Bauges au-dessus de Chambéry. La randonnée au départ de St Jean d’Arvey (676m) emprunte, pour franchir la barre rocheuse, le Pas de l’Echelle qui consiste en une courte ascension sur des barreaux scellés dans la roche, précédés de quelques pas sécurisés par un câble. Arrivés à la Croix, nous avons une vue sur Chambéry, le Lac du Bourget, la Dent du Chat, Belledonne, le Granier et la Chartreuse.

La descente se fera par le col de la Doria.

A noter que sur les 13 participants que nous sommes, 5 se prénomment Alain 😉.





Nous sommes en voiture et nous apercevons notre objectif. C’est la petite croix, tout là-haut, sur la pointe, à peine visible sur la photo. C’est quand même haut.



Sourire aux lèvres Alain et François-Maurice, nos animateurs du jour, se préparent.






Nous sommes partis, le Mont Granier se présente à nous. L’éboulement est bien visible.







Une campanule à feuille d’ortie.






Notre objectif se rapproche. La croix est bien visible maintenant. Encore un peu plus de 250m de dénivelé et nous serons arrivés au sommet.






Derrière nous, nous apercevons le Lac du Bourget.











Il faut ranger les bâtons. Nous allons passer le Pas de l’Echelle et les 2 mains seront nécessaires pour progresser.







Alain nous explique comment faire un baudrier de corps à partir d’une sangle. Normalement, ce ne sera pas nécessaire, mais sait-on jamais.

Démonstration de l’expert :






Vérification :

Ça tient ! Voilà qui est rassurant.






Nous commençons notre ascension, les bâtons remisés dans les sacs.











Exception faite pour ceux de Lucien : ils ne sont pas télescopiques (Attention à ne pas piquer quelqu’un avec).












Nous nous interrogeons. Est-ce que Lucien va être gêné pas ses bâtons ?






Apparemment non, tout se passe bien.






Entre les barreaux et les anneaux, nous n’avons aucune difficulté pour monter.







Et c’est encore plus facile quand François-Maurice soulève le sac à dos pour alléger la charge.












Nous sommes sortis du Pas de l’Echelle. Le passage « difficile » est derrière nous.






Ils n’ont pas le vertige, ni la peur du vide.





Et voici la vue sur le Mont Granier et le Massif de la Chartreuse.






La croix est tout près. Nous posons pour la photo de groupe.






Cette fois, nous sommes au pied de la croix. Christian n’a pas oublié son sac pour ramasser les saletés, et il en trouve.

Erigée en 1861, la croix du Nivolet a subi la foudre, les dégradations, … mais toujours reconstruite, elle trône toujours fièrement au-dessus de Chambéry. La croix actuelle fut construite en 1911, à l’initiative du Marquis de la Serraz et à l’aide d’une souscription qui engagea nombre de Chambériens. Bâtie en béton armé, recouvertes de plaques d’aluminium, elle mesure 21,5 mètres de haut.






La vue sur le Lac du Bourget s’offre à nous.






Maintenant la descente, nous déjeunons à l’ombre dans les bois.





Nous nous arrêtons à la cascade de la Doriaz.













Pour la convivialité, nous aurons de l’exotisme. Nous sommes allés au village Tipi, un peu difficile d’accès tout de même.






L’intérieur d’un tipi.






Pour nous ce sera dehors et nous commençons par installer les tables.







Nous voici assis. Nous avons passé une belle journée.




Merci Alain, merci François-Maurice pour cette belle randonnée montagne.



176_Randonnée Montagne à la Croix de Nivolet 23 juillet 2023
.docx
Download DOCX • 47.25MB

176_Randonnée Montagne à la Croix de Nivolet 23 juillet 2023
.pdf
Download PDF • 38.77MB

254 vues

Comments


bottom of page