Publication

Rechercher

Rando charade à Saint-Didier (N°87) Robert B., Guy T.

Dernière mise à jour : 25 oct. 2021

Mon premier s’étire sur 8,9 km pour un dénivelé de 360 m.

Mon second chemine au milieu des cabornes.

Mon troisième est Mont Thou.

Mon tout est Mon Thou.


Réponse : petite rando du dimanche 10 octobre 2021 à Saint Didier au Mont d’Or.


Pilotée par Marie-Françoise, secondée par Martine et Laurent, la rando rassemble 33 marcheurs.

Un temps splendide, une température adaptée, un sol impeccable, une vue époustouflante et un pot pris Aux Montagnards dans une ambiance conviviale sont les qualificatifs entendus tout au long de cette balade dominicale qui allie exercice, culture, et grand air.


Dans le groupe, les nouveaux adhérents qui effectuent leur « rando d’essai », sont conquis.


Ç’aurait pu être un rando promo 😉.





Une caborne avec son locataire.


Modèle familial.



Type F2.




On s'y sent comme chez soi.




Un peu d’histoire :

Rose Robier (1892 – 1983), surnommée « La Rosette », était une agricultrice habitant au hameau du Mont Thou, et propriétaire de ce clos.

Elle élevait des chèvres et deux ou trois vaches qu’elle faisait paître dans les prés environnants et dans ce clos, quand il y avait suffisamment d’herbe.

Jusque dans les années 1970, elle livrait son lait (de vache) et ses fromages, le lait était recueilli dans deux bidons de 20/30 litres qu’elle descendait au village de Saint Cyr soit à pied ( !) soit en charrette à bras en alternance avec son commis, Jean-Marie Gigandon.


Ce clos a aussi été utilisé pour la polyculture dans sa partie haute avec des framboisiers, de la vigne (on en voit encore des traces le long du mur du haut). La partie basse était en pré pour le foin.

Le propriétaire actuel, Louis-Pierre Perraud, agriculteur à Saint Cyr, a conservé le clos dans son état. Grâce à lui et à la restauration effectuée par l’Association, ce clos a gardé son aspect originel remarquable.

La commune de Saint-Cyr a permis la remise en état du chemin de Chenevier que vous allez emprunter, qui longe le clos.

A remarquer, les murs, les chirats, les cabornes tout autour de ce clos, les murs couronnés de lauses placées sur champ en biais. Source : Cabornes.fr



C’est le moment de la pose (au 1er plan) ou de la pause (au 2ème plan) panorama, c’est selon!




Architecture.




Le mystère de la clé de voûte résolu.





Une curiosité végétale.






Ici est née la légende des amants maudits, enlacés pour l'éternité*.


*Cette légende née de l’imagination spontanée d’un randonneur n’a aucune base historique réelle, ou du moins ce serait pure coïncidence 😊




Le mont Thou est, avec ses 609 mètres d'altitude, est le deuxième plus haut sommet des monts d'Or, au nord-ouest de Lyon., derrière le mont Verdun (625 mètres).


Il est situé sur le territoire de la commune de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or2.


Au sommet se trouvait une grosse boule. Il s'agissait d'un volumineux radar « Palmier » construit en 1970 (100 m2 de surface, 15 tonnes, six tours par minute).


Opérant 24h/24, ce radar tridimensionnel permettait de connaître l’altitude, la distance et le gisement (l’angle) des avions surveillés, dans un rayon de 400 km.


Cette installation est rattachée à la base de contrôle aérien de l'armée de l'air (Base aérienne 942 Lyon-Mont Verdun).


En mai 2018 le radar « Palmier » a été remplacé par un radar de type Ground Master 406, plus moderne. Source Wikipédia





Retour face au spectacle de la plaine du Rhône.





Retour à la convivialité « comme avant ».

(source : site restaurant Aux Montagnards)




Fin du reportage : Un point c'est THOU (note de la publication)


87_Saint_Didier_Au_Mont_D_Or
.docx
Download DOCX • 5.31MB

87_Saint_Didier_Au_Mont_D_Or
.pdf
Download PDF • 3.12MB

202 vues