Publication

Rechercher

Petite rando impromptue à Saint-Andéol-le-Château (N°98)

Le 4 mars 2022, photos et textes Pierre L.

Ce vendredi, Michel R. nous a fait la surprise d’organiser une petite rando alors que rien n’était prévu au programme.(11,00km / 120m de dénivelé )

Michel a été épaulé brillamment par Odile D. « en préapprentissage ».





Un peu d’histoire :

La commune de Saint-Andéol-le-Château qui date de 984 avait pour nom :

« Sanctus Andeolus ».

C'était un village prospère au Moyen âge, les vignerons, les commerçants et artisans étaient nombreux. Nous dénombrons en 1596, 62 laboureurs, 15 artisans, 4 voituriers, 5 familles nobles, et de nombreux bourgeois de Lyon possédant des maisons et des vignes.

Dès le xvii ème siècle apparaît une importante activité artisanale liée au textile.

Au cours de la Révolution française, la commune porte provisoirement le nom de Andéol-Libre.

En 1884, l'achat de la propriété Souchon Neuvesel (BSN puis Groupe Danone) pour y installer la nouvelle mairie, ainsi que la mise à disposition de locaux pour des sociétés de service a dynamisé l'ensemble de l'activité économique du village.


En 2018, Saint-Andéol-le-Château devient commune déléguée avec Chassagny et Saint-Jean-de-Toulas pour donner naissance à la nouvelle commune de Beauvallon.


Les habitants de Saint-Andéol sont appelés les Andéolais ou plus familèrement

« Les Tchibes ».






En partant de Saint-Andéol nous apercevons le Pilat dans la brume.




Et nous arrivons à la chapelle romane de Saint-Martin-de-Cornas.







Avec sa vieille école restaurée.






Nous poursuivons notre rando au milieu des champs.





Une petite mare inattendue.






Adossée à une maison bourgeoise…











Nous apercevons au loin Chassagny.






Spectacle insolite : quelques aigrettes au milieu des vaches.





La nature avant l’éclosion prochaine du printemps.




Vue sur Saint-Didier-sous-Riverie




Et puis découverte inattendue, une exposition en pleine nature de matériels et outils agricoles mis en valeur par un paysan qui s’est laissé photographier.
















Retour à Saint-Andéol, avec son clocher qui nous permet de nous repérer.








Puis arrivée au Parc Souchon





La Mairie





La rando s’achève dans la joie et la bonne humeur autour d’un pot de convivialité « Glacière » organisé par Michel.









Merci à Michel et Odile pour cette belle rando.



98_Petite rando impromptue à Saint Andéol le Chateau
.docx
Download DOCX • 31.70MB



98_Petite rando impromptue à Saint Andéol le Chateau
.pdf
Download PDF • 29.98MB

313 vues