top of page

Publication

Rechercher

Grande Randonnée vers Paris Samedi 30 mars et dimanche 31 mars 2024 (N°201)

Textes Marie-Claire B.
Photos - Marie-Claire B. - Alain D. - Maryvonne H. - Alain H.
Publication Pierre L.


Distance :  Jour 1 : 21 km, Dénivelé 900 m de D+ - Jour 2 : 18 km, Dénivelé 450 m de D+


La Grande randonnée vers Paris, c’est quoi :

À l'approche des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la Fédération française de la randonnée pédestre (FFRandonnée), labellisée Terre de Jeux, lance un événement exceptionnel : "La Grande Randonnée vers Paris".

Cette initiative inédite vise à unir les marcheurs et randonneurs de toute la France, partant de 16 villes métropolitaines à travers 7 itinéraires principaux, pour converger vers la capitale du samedi 13 janvier au dimanche 12 mai 2024.


Le département du Rhône est sur l’itinéraire 5 – « Des sources de la Loire à la Seine ».


Des ambassadeurs assureront le lien de la traversée des départements ou de la région en marchant chaque jour vers une nouvelle destination. Ils seront accompagnés de randonneurs venus des clubs locaux ou par des indépendants.


Le rando Club de Francheville accompagnera les 2 ambassadeurs Solange et Patrick de Brindas à Brussieu pour le jour 1 et de Brussieu à Saint Martin Lestra pour le jour 2. Nous suivrons le GR 89 ou chemin de Montaigne. Au terme de ces 2 jours, nous terminerons notre accompagnement et le comité de la Loire prendra le relais.


Pourquoi le chemin de Montaigne ? Alors que le philosophe séjourne à Rome en 1581 (pour soigner ses coliques néphrétiques), une missive lui parvient : il vient d’être élu maire de Bordeaux. Pour se rendre en Aquitaine, il traverse Lyon, Thiers, Clermont-Ferrand, Limoges et Périgueux. « Il suivait la voie romaine, c’était l’autoroute de l’époque ». L’ensemble de son périple est consigné dans son journal de voyage.






Jour 1 Brindas - Brussieu - 21 km - 900 m de D+ :


Un groupe 21 personnes (2 ambassadeurs, 8 randonneurs du club de Francheville et 11 marcheurs) affronteront la pluie battante pour cette étape.


Le départ se fait de la salle des fêtes de Brindas.


C’est l’heure du rassemblement. Séance photo (au sec) avant le départ.

Solange et Patrick, les ambassadeurs.






Maryvonne, leur remet le pique-nique qu’elle leur a préparé. L’accompagnement ne se limite pas à marcher à leurs côtés.






Les randonneurs du Rando Club prennent la pose. Alain C. est venu nous encourager avant le départ.












Et c’est parti, sous la pluie.






Nous avons des encouragements le long du chemin.












La cape, le parapluie, à chacun sa méthode pour affronter la pluie.














Le vent a fait des dégâts.






Dans le nuage sur les hauteurs.





Encore un arbre au milieu de notre chemin.






C’est l’heure de la pause. Marie-Claire a pensé au Parc de Courzieu pour notre pause déjeuner.





Vont-ils nous recevoir ?






Mieux qu’un simple abri, ils nous ont proposé de pique-niquer dans leur salle de restauration chauffée : un luxe après cette matinée. Le sourire est sur les visages.















Après une belle pause au chaud, l’heure est venue de reprendre notre route. La pluie s’est enfin arrêtée.







Ce ne sont plus des chemins, mais des torrents.






Franchissement d’obstacle.












Patrick nous montre son bâton d’ambassadeur avec les rubans. Il y en a un par département traversé.






Passage sur la Brévenne.







L’arrivée est proche et malgré le temps, le groupe avance dans la bonne humeur et en chanson.









L’arche de l’arrivée (pas celle de Noé, encore qu’aujourd’hui on se demande).







Mme la Maire de Brussieu nous accueille.







Fatigués, mais heureux d’être arrivés, nous prenons la pose pour la photo.






Madame la Maire tamponne le carnet de route des ambassadeurs.












Après l’effort, le réconfort.






La municipalité prend soin des marcheurs. Après le pot d’accueil, le diner sera à base de produits locaux : saucisson chaud, pommes de terre, fromage blanc et gâteaux maisons. En attendant, santé.







Jour 2 : Brussieu - Saint Martin Lestra - 18 km - 450 m de D+ :

Un groupe 25 personnes (2 ambassadeurs, 9 randonneurs du club de Francheville et 14 marcheurs de Brussieu) seront sur cette étape.

On prend les mêmes et on recommence.








Le petit déjeuner offert par la mairie nous permet d’attendre que la météo s’améliore.

















Alain interroge sa grenouille. Hier elle nous avait prédit que nous marcherions au sec. Que se passe-t-il donc ?







Nous n’attendrons pas que la pluie cesse …

Alain C. nous a rejoints pour ce 2ème jour.







La photo de départ. La chienne Sereine est aussi sur la photo. Elle fera le trajet avec nous.












Un peu de ciel bleu. Enfin !







La pluie a cessé. La grenouille a sauvé sa peau. Elle nous avait donné la météo sans tenir compte du changement d’heure. Les chemins sont bien détrempés.





Le groupe de repose.






Sereine est en laisse : nous arrivons au château de la Bourdelière, il faut passer sur la route.


Le 15 novembre 1581, Montaigne partit de Lyon après dîner et dormit à la Bourdelière (Saint-Laurent-de-Chamousset), « un village où il n’y a deux maisons », écrivit-il dans son journal de voyage.












Aujourd’hui, c’est Mme la Maire qui a trouvé et négocié un refuge pour la pause déjeuner. Nous serons à l’abri du vent.







Fin de la pause déjeuner. Nous repartons. Il ne fait pas chaud.






Elle est toujours là. Elle aura fait bien plus que 17km, et en courant.






L’arrivée n’est plus très loin. Nous sommes au lieu-dit « Le Fay » où se dresse le Calvaire. Au fond le Mont Boussuivre avec la tour Matagrin.






L’église de Saint Martin Lestra, l’arrivée.







Une pensée de Montaigne au bord du chemin.






L’arrivée s’est faite en musique.







Et maintenant les photos :

Avec les représentants de la Loire.






L’équipe avec les ambassadeurs.






Le pot d’accueil est prévu à la mairie de Saint Barthémy Lestra où nous sommes accueillis par Monsieur le Maire.












Quel week-end, nous ne sommes pas près de l’oublier …

Il fut riche de belles rencontres ; de nouveaux liens se sont créés.

Le soleil était avec nous : le plus souvent dans nos cœurs mais pas que.

Les organisateurs Alain (pour le CDRP69 et le club) et Marie-Claire pour le club







201_Grande Randonnée vers Paris - 30 et 31 mars
.docx
Download DOCX • 54.44MB

201_Grande Randonnée vers Paris - 30 et 31 mars
.pdf
Download PDF • 31.60MB

270 vues

Comments


bottom of page